Une année 2o2o marquée par une tournure assez inattendue et surprenante.

Cette saison, un virus nommé Covid-19 est venu semer le trouble et générer des conséquences inattendues. L’économie est bouleversée, les événements sont annulés et les populations se confinent à domicile. Une maladie qui est devenue en quelques jours, un grain de sable, au point d’enrayer tout un système.
Pourtant, le projet Creative Truck avait plutôt bien démarré. J’avais obtenu un petit financement de l’ADIE pour aménager l’intérieur du truck et dessiner le marketing de la carrosserie extérieure. 

Notre pâtissière aux mains d’argent

De plus, l’équipe s’agrandit, avec Florence Bugnet qui me rejoint dans cette folle aventure. Spécialiste de la décoration dans un grand magasin de bricolage dans sa vie professionnelle et passionnée de pâtisserie pendant son temps libre, elle a toujours été ma conseillère dans l’ombre. Elle me souffle les mots justes pour me remonter le moral quand j’étais au bord du gouffre, ou à essayer de me freiner lorsque mes idées atteignent des sommets d’étrangeté (Et oui! elle y arrive). Ce mélange improbable et imprévisible a permis de faire évoluer nos projets d’entreprise qui, au fil du temps, se sont structurés et développés.

Pourquoi ce choix ?

On nous conseille souvent de dissocier vie professionnelle et vie de famille. Malheureusement, nos projets ont atteint une telle ampleur, qu’ils débordent naturellement sur notre vie personnelle. Nous aurions pu marquer une séparation mais nous avons préféré procéder autrement.

En effet, après plus 5 ans d’exercices, nous nous sommes aperçus que notre collaboration imprévue fonctionnait plutôt bien. Même Florence notait une belle évolution positive dans notre organisation.

De mon coté, j’affichais beaucoup de plaisir dans mes activités. Même si le contexte était parfois difficile, je prends le temps de faire les choses à ma façon et comme je le veux.
Face à ce constat, un champ des possibles était envisageable et j’en étais un exemple. J’ai senti une opportunité pour l’inviter à changer son mode de travail. Il était temps pour elle de prendre son envol. Il fallait pour elle entreprendre cette quête du bonheur au travail ou bien de vivre de sa passion. Et c’est ainsi que je lui ai proposé de me rejoindre dans le projet Creative Truck pour qu’elle se réalise à travers cette aventure.

J’ai perçu beaucoup de potentiel en elle et je souhaitais l’aider, créant ainsi un beau métissage avec nos multiples compétences.
Elle pensait qu’elle ne pouvait pas apporter son aide au projet car elle estimait qu’elle n’y connaissait rien au monde de l’entrepreneuriat, ainsi qu’à l’univers du numérique. Alors, je lui ai demandé d’imaginer les valeurs ou passions qui devraient intégrer son futur poste. C’est ainsi qu’elle m’exposa 3 voeux : elle aime les livres, la pâtisserie et les sujets qui parlent d’écologie…

J’ai trouvé cela tellement chouette que ça m’a donné des idées, pour imaginer notre future collaboration.

Et c’est ainsi que cette nouvelle étape à démarrer. Pour l’instant, Florence n’a pas quitté son job et ce n’est pas encore d’actualité. Mais je sens qu’un vent de nouveauté va arriver à grand pas. En attendant le lancement des premiers cafés, voici quelques images de ces prouesses en cuisine. Bonne appétit !