Petit résumé de ma présentation lors de la soirée Fuck Up Night
20 février 2020 / 19:30 / La Cordée Jean Macé

 

Beaucoup de personne me demande d’ou m’est venu cette idée du Créative Trucks, je vous livre un peu la genèse de ce projet un peu décaler ou je me permets plein d’entorse stratégique au profit d’une expérience Ux différente. Et pour bien comprendre la situation, je vais m’appuyer sur un résumé de la présentation que j’ai proposé lors de la soirée Fuck Up Night. Je ne précise pas tous les détails car j’ai laissé ce luxe aux publics qui ont eu le courage et la chance de venir à l’événement.

 

 

 

Combien d’entre vous on connu des retards ou des impayées en étant freelance? Et de devoir accumuler une dette qui n’était pas si énorme mais qui devient effrayant lorsque les huissiers viennent toquer à votre porte et que votre propriétaire vous informe qu’il va vous expulser. Voila ce que j’ai vécu le mois de septembre 2016.

 

Connaissez vous les 3D ? Déprime, Divorce et Décès
Je suis encore vivant, ma compagne Florence ne m’a pas encore quitter et je vais très bien !
Mais cette étape de ma vie à été très dur pour ma famille et je vais vous expliquer comment j’ai repris en main cette situation. Pour surmonter nos problèmes, j’ai appliqué une méthode inspiré de mon expérience professionnelle.

 

Mais au fait ! Connaissez vous mon métier d’Ux designer ?
Je vais vous donné ma définition : mon job est d’identifier les besoins des utilisateurs et je préconise des solutions avec des maquettes visuelles, des services ou des produits. j’ai accompagner ainsi des entreprises en améliorant leurs offres et générés des profits.
J’ai estimé qu’il était nécessaire de mettre ses compétences au service de ma famille.

 

Avec une méthode en 4 phases
1. Identifier les problèmes et trouver des solutions
2. Activer les rêves de chaque membre de ma famille avec des objectifs à atteindre
3. Apporter de la joie avec ma bonne humeur et mon humour
4. S’épanouir dans les soirées apéros

 

PHASE 1
J’identifie les causes de nos problèmes et je trouve des solutions. Mais pour appliquer mes idées, il me faut l’accord de ma famille.

 

PHASE 2
Activer les rêves de chaque membre de ma famille, je commence bien sur par le dur, mes enfants :

 

Moi : « …Alors Léonie (6 ans), Gabriel (4 ans) est-ce vous avez un rêve ou que voulez vous comme surprise, cadeau dans quelques années ? »

Gabriel : « Une cabane Picachu…Ok! »

Leonie : « Et Little Pony! »

Moi : « Est-ce c’est tout ? Parfait…”

 

Puis vient le tour de Florence ma compagne: c’est un moment un peu plus compliqué car elle me balance ses reproches, ses doutes par rapport à notre situation mais elle me livre quand meme ses rêves qu’elle inscrit dans un carnet (car trop dur à l’oral) malgré la situation, j’obtiens sa confiance pour appliquer ma stratégie pour nous sortir de la galère.
Je contacte dans la foulée tous mes clients qui me devaient de l’argent et je leur mets une grosse pression. J’obtiens des résultats et je récupère 90% de mes fonds. Je revends une partie de mon matériel informatique, j’emprunte un peu d’argent à un ami puis je clôture ma dette assez rapidement.

 

PHASE 3
Apporter de la joie avec ma bonne humeur et mon humour. cela fonctionne un temps mais il fallait que j’innove et surtout que je génère du « cash » (de l’argent) très rapidement pour me relancer. Car mon activité étant en suspens depuis quelques mois j’avais du mal à redémarrer.
Puis un jour mon père me contacte et me demande de l’aider à trouver un acheteur pour son camion/fourgon. J’en profite pour venir le voir prendre l’apéro. Je lui demande de me vendre son véhicule. Il reste dubitatif par rapport à mon choix mais il l’accepte.
Mais le plus dur reste à venir car il fallait que j’informe Florence (ma compagne). Donc une fois revenu à mon domicile, il me fallait imaginé un scénario pour faire avaler la pilule à ma compagne.

 

 

 

Moi: “…Florence! J’ai une excellente nouvelle, nous sommes maintenant propriétaire d’un magnifique véhicule, avec une look sublime et un charme étonnant…”

Florence s’assoit et elle met ses mains sur son visage

Puis elle me répond : “…ON EST VRAIMENT DANS LA MERDE !!! Tu nous as fais acheter une ruine, un terrain vague et maintenant une épave. Ton vieux tacos est rouillé, la carrosserie est pourrie. De plus, ou vas tu trouver le temps de t’en occuper? Ton job de consultant t’accapare beaucoup de temps déjà …”

Moi: “…Bon! Tu es un dur envers cette camionnette, elle n’est pour rien. Mais tes remarques sont pertinentes et je vais y réfléchir…”

 

Un apéro plus tard, me vient une idée, loué mon véhicule au particulier pour qu’il circule dans toute la région. Ces prospect me ferait gagner de l’argent et de la visibilité. 2,5 mois plus tard, mon camion est payé, 10 mois après, il me rapporte 4 fois son prix.

 

A cette période là ! Florence me dit: “t’es trop génial!”

Mais ou bout du 11eme mois : Bim! Il tombe en panne!

 

Je découvre les détracteurs
Et là je découvre que j’ai plein de détracteur: vous connaissez peut être ces personnes proches de vous, qui vous soutienne au début mais qui se moque de votre situation après. Car ils trouvaient cela « juste » que je me plante. C’était méchant mais voilà! c’est comme çà.
Puis un jour, l’un des détracteur me demande si je souhaite abandonner.

 

Je regarde mon café puis je lui répond: « jamais ! Et je vais relancer ce camion et je réaliserais des événements networking pour vendre 2000 café à consommer dans mon camion. Et avec l’argent récolté, je le restaurerais. »

Puis il éclate de rire et me répond: “…tu es vraiment sérieux, tu es magique. Ecoute! si tu lance ton café, je serais ton premier client car je suis fan de tes idées farfelues…”

 

En 1 semaine, j’avais convaincu 50 personnes de venir prendre le café dans mon camion en panne et l’idée était lancé.
Et puis quelques semaine plus tard, le camion s’achève vraiment et j’ai dû même le tracter dans notre terrain pour qu’il finisse sa vie. C’était un nouveau coup dur.

 

Avant de quitter le terrain, on a salué notre fourgonnette en famille, mon fils à pleurer et florence me dit: “…je crois que c’est la fin de ce projet car personne ne financera ton café pour venir le consommer ici. On est au milieu de nulle part, on est perdu dans la campagne…”

Moi : “…Mais c’est une idée magnifique…”

 

Un apéro plus tard, je décide de faire les choses en grand : je façonne une marque avec l’aide de 2 acolytes et qu’on nomme : “Créative trucks”. L’idée est de proposer du café dans les territoires oubliés (les campagnes), je monte un site web, j’élabore un plan de communication puis je fais le clown sur les réseaux sociaux. Je pitch le projet dans les soirées networking, les Meetup, au salon l’entrepreneur, la ou je pouvais. Le public est conquis et je suis enflammé et sur de moi. Et je vais même rencontrer les banques !

 

Savez vous combien de banques m’ont accompagné sur ce projet?

 

0 = zéro = personne

 

Mais je vais vous partagé quelques anecdotes avec les messages récoltés lors de mes rencontres avec des personnes qui travaillais dans les agences bancaires ? Je ne citerai pas de nom bien sur !

 

conseiller 1 : elle me rit au nez,

“…vous étiez vraiment sérieux concernant votre projet?…”

conseiller 2 : après le 2eme rendez-vous,

“…vous comprenez Mr Sok a quel point c’est difficile d’accompagner un projet aussi atypique que le vôtre…”

conseiller 3 : au téléphone,

“…bon votre projet, il est … comment dire … Il y a la période de fête qui arrive bientôt, je pense qu’il serait plus propice que je vous recontacte à partir du mois de Janvier 2020…”

 

Puis après 3 ans, ma compagne me demande pourquoi tu ne l’achète pas comptant ton camion car tu as de la trésorerie ?
A votre avis ! Comment d’après vous, j’ai pu obtenir de la trésorerie ?
Pendant tout ce temps, des professionnels ont vu ou entendu ce projet et m’ont contacté pour en savoir un peu plus, ils ont bien rigolé et ils souvent rebondit en me proposer des missions en Ux design. Mon activité a connu une progression de chiffre d’affaire chaque année
Tout cela grâce à la communication décaler d’un camion en panne sur un terrain vague et sans vendre un seul produit

 

Ce n’est pas la classe!

 

Conclusion
J’ai invité ma compagne à me rejoindre sur ce projet avec ses compétences de pâtissière autodidacte, elle a accepté. Elle ne comprend toujours pas quelle sera son rôle (moi non plus mais j’ai une bonne intuition). Mais je pense qu’on va faire un duo éclectique et rigolo.

 

“Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait.”

Mark Twain

 

Lors des échanges avec le public, l’un des invités m’a complimenté de désigner complètement fou et qu’il cherchait à comprendre ou trouver une morale à mon histoire. J’admets que c’est toujours difficile d’en trouver une car au fond de moi, je ne peux pas conseiller à un professionnel de prendre tous les risques, de trouver des solutions dans l’alcool et le sport (un peu moins à cette période), de croire à son instinct et ses idées qui paraissent souvent absurdes. Flirter avec le risque de tous perdre. Mais pour moi, c’était les conditions que j’avais trouvé à ce moment et que je pensais juste. Peut-être, que j’aurais pu m’y prendre autrement mais ma vie aurait été moins drôle.